Catégories
okcupid connexion

Tout le monde en parle et a surement un ou une ami(e) celibataire qui frequente votre nouveau moyen de faire des rencontres.

Tout le monde en parle et a surement un ou une ami(e) celibataire qui frequente votre nouveau moyen de faire des rencontres.

Le principe reste simple et repose concernant le systeme de geolocalisation : apres avoir telecharge l’appli sur son smartphone, on se connecte via le identifiant Facebook, cela permet a Tinder de denicher nos photos, une age, notre orientation sexuelle et surtout une localisation.

L’appli nous propose alors des photos d’hommes ou de femmes situes autour de nous et nous demande de les « liker » ou les « disliker ». S’il y a « mutuel match », c’est-a-dire que des deux individus ont « like » mutuellement un photo, elles vont pouvoir discuter ensemble sur l’appli… et se approcher dans la foulee, puisque theoriquement, elles ne sont nullement loin l’une de l’autre !

Tinder, une appli afin d’effectuer DES rencontres

L’appli, tres addictive a en croire ses utilisateurs, propose un moyen rapide, simple et efficace d’effectuer des rencontres. Resultat, carton beaucoup pour Tinder qui possi?de connu une croissance fulgurante ces derniers mois. A l’occasion du TechCrunch Disrupt Europe 2013, le fondateur de l’application Sean Rad a revele que constamment environ 3,5 millions de « matches » avaient lieu sur son appli. Un chiffre qui possi?de explose depuis.

Pourtant, si Tinder est aujourd’hui couronne de succes, le concept reste loin d’etre nouveau : Grindr, une appli de geolocalisation pour faciliter les rencontres entre hommes, homos ou bisexuels, existait deja de plusieurs annees. Et cela n’empeche gui?re sa « version hetero » de tres beaucoup fonctionner, puisqu’en janvier soir, Tinder comptait deja 35 millions de profils… Parmi eux, Louise, Tophe et Natasha, qui nous racontent leurs experimentations et levent le motocross dans cette appli si populaire.

Tophe, 28 ans : « Tinder, c’est l’avenir des sites de rencontre ! »

« C’est un copain qui m’a fera lire Tinder, dans le papier, ca semblait etre 1 moyen rapide et efficace d’effectuer des rencontres. Ca commence maintenant a faire un moment que je l’utilise votre appli, aujourd’hui j’y vais des que j’ai un tantinet de moment. Ce que j’ai trouve vraiment sympa, c’est le systeme de localisation. Car grace a ca, c’est plus facile de rencontrer le webmaster, ca se fait dans la foulee d’la discussion. Un coup sur Tinder, j’ai pris contact avec une fille qui etait a 150 metres de moi, on a pris 1 verre tout de suite ensemble, ca s’est arrete la mais c’etait sympa. Contrairement a un site de rencontre ordinaire, sur Tinder, on rencontre fort vite le webmaster, forcement on evite toute la part stress d’avant rendez-vous.

Pour moi, c’est plus naturel comme moyen d’effectuer des rencontres, Il existe moins de faux-semblants que sur les sites habituels. On ne se cause gui?re des jours et des jours avant de se voir, ainsi, puisqu’on rencontre la personne tres vite, on a bien interet a ne pas mentir sur des infos personnelles, comme une taille ou une photo de profil, sinon on se fait vite prendre. C’est tres cash comme systeme, il n’y a moyennement de regles, donc c’est surement plus propice a toutes les coups d’un jour. Neanmoins, apres, on voit de tout via Tinder : des curieux, des personnes qui cherchent une aventure, d’autres une relation serieuse… Le seul style vraiment important en fonction de moi sur Tinder, c’est que les mecs soient tres reactifs. Si les filles repondent 1 semaine apres que je les aie contactees, ca perd un brin de son interet. Mais a part comment fonctionne okcupid ca, j’adhere totalement a ce format, i  mon sens, c’est aussi l’avenir des e-boutiques de rencontres ! »

Natasha, 24 ans : Un jour je trouverais peut-etre un Tinder boy qui me conviendra ! »

« C’est une amie qui m’a conseille de m’inscrire concernant Tinder ! I  l’origine j’etais reticente, puis je me suis lancee et on doit penser que une telle application est assez drole. C’est un tantinet comme dans le film The social network, avec le principe du  » hot or not « . On fait defiler les profils de garcons et on clique concernant le c?ur quand on l’aime beaucoup ou sur la croix si on n’aime pas. On va pouvoir alors avoir des « mutual match » immediats, et cela signifie que le garcon qui m’a plu est egalement interesse avec moi !

En revanche, on ne est en mesure de jamais vous parler si vous n’avez gui?re donne votre accord en « likant » un cliche. C’est assez sympa comme concept ! J’y suis voili  quelque peu plus d’un mois et j’ai rencontre un de mes pretendants recemment. Notre rendez-vous etait parfait, dans un lieu parfait avec votre garcon parfait… Mais en bon, ca n’a pas « matche » et tout i  l’heure nous resterons seulement des amis. Comme quoi, les rencontres virtuelles ne marchent gui?re pour n’importe qui, et nullement a tous des coups ! Car sur cette categorie d’appli, mieux coi»te ne pas dire a un garcon que vous cherchez l’amour ici, celui-ci vous rira au nez. Par exemple, bon nombre de hommes qui paraissent dans Tinder paraissent surtout la Afin de s’amuser. Mais au moins, ils le disent vite et on peut vite Realiser le tri.

Je conseille l’application Tinder a chacune des meufs qui souhaitent faire des rencontres, et qui sont a la recherche de fun ou d’amour. Apres tout, c’est votre concept original et surtout, d’apres moi, moins glauque que certains sites de rencontre comme Adopte un mec. Aujourd’hui j’y suis encore mais c’est surtout pour passer le temps… Et qui sait un jour peut-etre, un des Tinder boys pourrait bien me convenir ! »

Louise, 26 annees : « Tinder, ca flatte l’ego ! »

« J’ai connu Tinder grace a une amie, qui m’a vendu l’appli en me disant que c’etait fort simple d’utilisation, que ca localisait les celibataires autour de toi et que c’etait legerement un jeu en soiree ! En regle generale, je ne suis nullement trop attiree via les sites de rencontre, surtout a cause du questionnaire que l’on devra remplir, qui nous catalogue tres vite et nous donne quelque peu l’impression d’etre des morceaux de viande. Ca ne fait qu’une semaine que j’y suis, mais concernant le moment je chope que c’est une appli drole et ludique, ainsi, surtout, qui reste loin d’etre prise de tronche. Du coup, ca ne change pas tant d’une vision en fi?te, Lorsque l’on essaie d’effectuer connaissance avec votre garcon qu’on deniche mignon a l’autre bout du bar. On n’en sait gui?re plus au debut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *